lundi, décembre 5, 2022
HomeLifestyleL'interopérabilité de la technologie dans les soins de santé et son impact...

L’interopérabilité de la technologie dans les soins de santé et son impact sur les industries de la santé

Qu’est-ce que l’interopérabilité des soins de santé ?

Depuis que les canaux informatiques se sont considérablement améliorés et multipliés, l’acquisition et le traitement sans faille des informations relatives aux patients revêtent une importance croissante dans le secteur des soins de santé. L’assistance fournie permet d’éliminer les difficultés organisationnelles liées au flux de données et à l’interopérabilité, ce qui joue un rôle important dans la valorisation du système médical. Dans le secteur des soins de santé, l’augmentation des techniques d’interopérabilité des données permet d’obtenir de meilleurs résultats pour les patients.

L’interopérabilité s’est largement transformée en l’un des principes les plus sous-utilisés du système de santé. Cela étant, le secteur des soins de santé doit supprimer les erreurs et développer une dynamique fiable. Avec la sophistication accrue du secteur des soins de santé, un système de gestion optimisé est nécessaire pour simplifier les problèmes. Pour plus d’informations sur les systèmes de facturation médicale, visitez HospAid.

Des patients peu instruits qui comprennent mal les technologies de la santé aux praticiens de la santé qui sont incapables d’accéder à l’historique médical du patient. Cet essai met l’accent sur l’impact de l’interopérabilité des technologies dans le domaine des soins de santé et sur son incidence sur les industries de la santé.

Niveaux d’interopérabilité

Source : symquest.com

L’interopérabilité est classée en quatre niveaux :

  • Niveau fondamental : Il aide à établir les besoins d’interconnectivité pour communiquer et recevoir des données en toute sécurité pour un système.
  • Niveau structuré : Il aide à la définition du format et de l’organisation de l’échange de données.
  • Niveau sémantique : Il fournit et partage généralement la compréhension avec l’utilisateur en utilisant des éléments de données avec des interprétations établies à partir de vocabulaires de programmation et d’ensembles de données disponibles.
  • Questions organisationnelles : Elles englobent les considérations juridiques, sociales et organisationnelles visant à promouvoir un échange de données sécurisé, rapide et transparent entre et au sein des entreprises.

Pourquoi l’interopérabilité des soins de santé est-elle importante ?

Source : ainq.com

Les informations sur la santé ont toujours été difficiles à acquérir et à échanger en toute sécurité. Les caractéristiques des données de santé posent une énigme : il est difficile de les divulguer car elles sont essentielles et nécessitent un haut degré de confidentialité et de sécurité, mais ne pas pouvoir y accéder quand on en a besoin pourrait causer un préjudice considérable. Une interopérabilité inadéquate peut conduire à une compréhension insuffisante des besoins de santé d’un individu ou d’une population, ce qui se traduit par des résultats inférieurs et des dépenses plus élevées.

L’interopérabilité et l’échange de données deviendront de plus en plus essentiels pour fournir des soins de santé efficaces à mesure que les populations du monde entier vieillissent et que les gens vivent plus longtemps. L’Agency for Healthcare Research and Quality estime que deux Américains âgés sur trois aux États-Unis ont au moins deux maladies chroniques comportementales ou physiques. Le traitement des patients souffrant de nombreux problèmes médicaux représente actuellement environ 66 % de l’ensemble des coûts de santé aux États-Unis.

Comment l’interopérabilité révolutionne le secteur des soins de santé

Source : northeastern.com

Grâce à l’interopérabilité, les professionnels de la santé seront en mesure d’extraire des informations de divers systèmes de manière optimale. Par conséquent, ils n’auront pas à se soucier de perdre du temps à communiquer. On peut présumer que les prestataires de soins de santé préfèrent passer du temps avec leurs patients plutôt qu’avec la technologie.

L’interopérabilité permet de réduire les dépenses et d’améliorer la productivité. La combinaison de la numérisation et de l’interopérabilité permettra de réduire la paperasserie. Cela pourrait réduire le coût de la création d’une application de santé, améliorant ainsi la dépense globale des opérations.

L’interopérabilité est essentielle pour améliorer et maintenir la norme des soins aux patients. En effet, elle fournit des données précises au bon moment, ce qui améliore en fin de compte la prise de décision. De plus, l’interopérabilité peut fournir à un système d’aide à la décision des informations vitales pour améliorer les expériences de soins de santé.

  • Amélioration des données de santé publique

Il n’y aura pas de disparité dans la normalisation de l’interopérabilité dans l’ensemble du système de santé. En outre, l’interopérabilité aidera les parties prenantes à recevoir une image précise et transparente des conditions de santé publique. Cependant, l’analyse des données peut aboutir à de meilleures recommandations en matière de santé publique.

  • Amélioration de la coordination des soins

Grâce à l’accès aux données, les médecins peuvent obtenir plus facilement les dossiers médicaux les plus importants d’un patient, ce qui peut entraîner une diminution du nombre de tests répétés, d’interactions thérapeutiques involontaires et de communications erronées.

  • Réduire l’épuisement professionnel des médecins

L’adoption des DSE dans le domaine des soins de santé n’a fait qu’aggraver l’épuisement professionnel des gestionnaires et des cliniciens. Les exigences croissantes en matière de conformité réglementaire, le manque d’interopérabilité et le nombre impressionnant d’applications logicielles ont alourdi la charge de travail des praticiens et des administrateurs. Les technologies d’interopérabilité prennent en charge sans effort les tâches laborieuses qui étaient auparavant stockées dans les boîtes de réception des DSE.

En favorisant un échange fluide des données de santé entre les médecins, les fournisseurs et les payeurs.

Les établissements de santé et autres installations peuvent réduire considérablement leurs risques d’erreur en automatisant le processus de saisie des informations grâce aux technologies interopérables, ce qui se traduit par des soins de santé plus efficaces pour les patients et une plus grande fiabilité pour les établissements de santé. En effet, tout professionnel de la santé doit avoir accès aux informations et à l’historique des patients pour sauver des vies.

L’interopérabilité des données peut réduire la quantité de travail administratif « redondant » à l’intérieur et à l’extérieur des entreprises, ce qui se traduit par des expériences plus agréables pour les employés et ceux qu’ils servent.

Les problèmes liés à l’interopérabilité des données de santé

Les prestataires de soins de santé rencontrent fréquemment certaines difficultés lorsqu’ils tentent de rendre leurs systèmes d’information et leurs données plus interopérables, même si de nombreux experts et leaders dans le domaine des soins de santé s’accordent à dire que cette démarche serait bénéfique pour l’ensemble des soins de santé. Examinons ces difficultés et la manière dont les entreprises pourraient les surmonter.

Certains systèmes de santé utilisent peut-être encore des technologies dépassées, ce qui rend difficile la réalisation de l’interopérabilité sans une mise à jour préalable de leur infrastructure. Pour résoudre ces deux problèmes, il faut adopter une infrastructure de cloud hybride pour récupérer les fonctionnalités d’un système obsolète et améliorer sa connectivité aux logiciels contemporains.

  • Coordination décentralisée

Une collaboration étroite entre les centres médicaux, les dirigeants et les régulateurs est nécessaire pour améliorer l’interopérabilité. Bien que le système de réglementation stipule des directives que les établissements doivent suivre, vous devez être proactif et élaborer un plan ciblé pour mettre en œuvre des options d’interopérabilité dans votre établissement.

Peu d’entreprises disposent des ressources techniques ou financières nécessaires pour acheter les composants technologiques requis pour créer un système véritablement interopérable. Les organisations devraient déterminer leur admissibilité avant de mettre à jour leurs systèmes de dossiers médicaux, car des subventions gouvernementales peuvent être disponibles.

  • Des besoins diversifiés en matière de technologie

Votre établissement doit se conformer à diverses réglementations établies par des organismes gouvernementaux, en fonction du type de traitement que vous souhaitez dispenser à votre client ou du site de l’hôpital. Par conséquent, vous aurez besoin de données hautement personnalisées.

En conclusion :

Source : businesstoday.com

L’article ci-dessus permet de comprendre à quel point l’interopérabilité des technologies dans le secteur des soins de santé a révolutionné et influencé ce secteur. Outre les multiples avantages, cette procédure s’accompagne de quelques défis qui peuvent être surmontés grâce à une supervision diligente et à une affectation favorable des ressources disponibles.

ARTICLES SIMILAIRES
- Publicité -
Articles populaires