samedi, mai 25, 2024
HomeLifestyleConseils de prévention des maladies pour vous et les autres

Conseils de prévention des maladies pour vous et les autres

Personne n’aime l’idée de tomber malade. Les visites incessantes chez le médecin, les médicaments et la gestion de la maladie peuvent vous peser. C’est pourquoi vous devez devenir plus proactif dans la gestion de votre santé et la prévention des maladies.

Prendre soin de votre bien-être peut vous aider à lutter contre de nombreuses maladies, et si vous tombez malade, votre immunité sera mieux à même de vous protéger. Cela doit être mis en œuvre à l’échelle de la communauté.

En effet, dans une société, les choix que vous faites en matière de santé ont un impact sur la population environnante. C’est ce qui s’est passé lors de la pandémie de 2019 ; non seulement on ne savait pas grand-chose sur le coronavirus, mais ce qui a commencé comme un incident isolé en Chine s’est rapidement propagé à l’échelle mondiale, entraînant le monde dans un gigantesque confinement.

À ce jour, à l’échelle mondiale, nous nous remettons encore des effets de la pandémie, et pour éviter qu’un événement de cette ampleur ne se reproduise, voici quelques moyens de prévenir la propagation des maladies :

Contribuer davantage aux causes de santé publique

Causes de santé publique
Source : graduate.northeastern.edu

Le moyen le plus simple d’empêcher la maladie de se répandre est d’éduquer la population à ce sujet. Mais avant de pouvoir aider les autres, vous devez disposer de faits, de détails et de recherches qui vous aideront à créer des ateliers convaincants susceptibles d’aider la communauté.

Si vous voulez discuter de la prévention des maladies, vous devez étudier comment les maladies naissent, se propagent et ont un impact sur les différentes communautés.

En outre, vous devez comprendre l’analyse des données, explorer la recherche en santé publique et étudier les données numériques. Pour ce faire, vous devez obtenir un diplôme spécialisé dans ce domaine.

Il vous sera utile de commencer par une formation en biologie, en statistiques ou en santé publique, suivie d’un master en biostatistique et épidémiologie, qui peut faire de vous un expert en matière de prévention des maladies et une ressource précieuse pour la communauté.

Discuter de l’hygiène

Une bonne hygiène peut vous protéger contre de nombreuses maladies. Des gestes simples, comme se laver les mains, suffisent à éradiquer les colonies de bactéries sur les mains. C’est pourquoi vous devez encourager les habitudes saines qui favorisent l’hygiène.

Il s’agit notamment de bien se laver les mains et d’utiliser un savon antibactérien pour éliminer les agents pathogènes présents sur les paumes. Il serait utile que vous preniez l’habitude de vous laver les mains après être allé aux toilettes, avant et après un repas, et lorsque vous manipulez des objets sales ou poussiéreux. Chaque fois que vous éternuez ou que vous toussez, vous devez bien vous laver les mains.

En outre, si vous vous blessez ou si vous avez une plaie ouverte, vous devez bien laver votre blessure et la recouvrir d’un pansement. Par ailleurs, si vous êtes mordu par un animal, rendez-vous chez un médecin pour vous faire examiner. Les animaux atteints de la rage contiennent un virus contagieux et plus vous retardez le traitement, plus votre état de santé se détériore.

Par conséquent, faites-vous examiner immédiatement et commencez votre traitement. L’hygiène comprend également l’utilisation d’ustensiles propres et le fait de ne pas les partager sans avoir au préalable lavé la vaisselle utilisée. De même, guidez les parents dans la gestion de l’hygiène de leur enfant, apprenez-leur à surveiller la fréquence à laquelle leur enfant se lave les mains, et apprenez-leur à inculquer un régime sain de lavage des mains.

Soyez prudent avec les vaccins

Les vaccins
Source : news.harvard.edu

Les vaccins sont un moyen sain de déclencher l’immunité de votre corps. Lorsque vous vous faites vacciner, cela provoque une réponse immunitaire spécifique dans tout votre corps, ce qui vous évite de tomber malade. La voie d’administration d’un vaccin imite la façon dont un agent pathogène envahit votre corps.

Par exemple, le vaccin oral contre la polio doit être ingéré pour stimuler une réponse dans l’intestin, car le poliovirus est connu pour attaquer l’intestin. Si vous l’injectez dans votre bras, le vaccin n’atteindra pas l’agent pathogène, ce qui le rend superflu.

De même, les vaccins intranasaux sont destinés à la muqueuse de la cavité nasale. Ils conviennent pour des maladies comme la grippe qui ont un impact sur la barrière muqueuse nasale. En vous faisant vacciner à temps, vous réduisez les risques d’infection. Même si vous tombez malade, vos symptômes seront maîtrisés et vous pourrez facilement surmonter la maladie sans l’aggraver.

Les vaccins favorisent également l’immunité collective. Lorsque la majeure partie de la communauté est vaccinée contre une maladie, elle devient immunisée contre celle-ci, ce qui finit par éradiquer l’agent pathogène. C’est ce qui a été fait pendant la pandémie, et même si le virus n’a pas été éliminé, cela a permis d’endiguer considérablement la maladie.

Attention à la nourriture

Attention aux intoxications alimentaires. Mesures de prévention des maladies
Source : everydayhealth.com

Les maladies ne se transmettent pas seulement d’une personne à l’autre, elles sont également présentes dans votre alimentation. Si vous utilisez des légumes non lavés, du lait non pasteurisé et de la viande souillée, vous invitez une multitude de maladies d’origine alimentaire à s’attaquer à votre système. Par exemple, si vous consommez des aliments ou de l’eau contaminés, vous risquez de devoir faire face à une gastro-entérite, également appelée grippe intestinale.

De même, la consommation d’eau ou d’aliments avariés peut provoquer une intoxication alimentaire. C’est pourquoi, lorsque vous achetez votre viande, assurez-vous toujours que les produits sont frais, nettoyés et vidés de tout liquide avant de les cuisiner. Vos fruits et légumes doivent être lavés et séchés soigneusement ; dès les premiers signes de détérioration, mettez-les à la poubelle.

Les microbes se développent également sur les aliments cuits. Cela signifie qu’une fois que vous avez acheté et cuisiné vos repas, vous devez faire un effort supplémentaire pour les conserver et les consommer.

Tout ce qui contient des produits laitiers ou de la viande doit être mis au réfrigérateur après avoir été refroidi immédiatement. La plupart de vos repas doivent être conservés dans les deux heures qui suivent leur préparation afin de ralentir la croissance de ces agents pathogènes.

Vous devez également vérifier que vos aliments sont conservés à la bonne température ; si le réfrigérateur est humide, les agents pathogènes peuvent se développer même si vous avez placé votre repas dans une boîte hermétique. Vous devez étendre ces concepts à la communauté.

Expliquez-leur les dangers de la consommation de viande et d’œufs crus, qui peuvent être à l’origine de la salmonellose, montrez-leur comment conserver et préparer les repas en toute sécurité, et informez la population des avantages de faire bouillir l’eau pour réduire la contamination.

Réflexions finales

Se laver les mains
Source : yalemedicine.org

Faire face aux maladies est une nuisance, mais ce n’est pas une fatalité. Si les maladies font partie de votre mode de vie, vous pouvez en réduire l’impact. Pour ce faire, il convient d’éduquer, d’apprendre et de se guider, ainsi que la communauté, en explorant la manière dont les maladies se propagent en premier lieu.

À partir de là, expliquez-leur les mesures préventives telles que les moyens d’endiguer les maladies, les méthodes simples pour maintenir l’hygiène et l’importance des vaccins. Il serait utile d’explorer également les nuances du lavage et de la conservation des aliments afin de réduire les risques de manger des repas contaminés.

ARTICLES SIMILAIRES
- Publicité -
Articles populaires